Le code de déontologie du coaching comportementaliste

 

Préambule

Le présent code de déontologie est destiné à servir à l'exercice du coaching comportementaliste.
Sa finalité est avant tout de protéger ses clients et de leur assurer le bon usage des méthodes et des techniques se réclamant du coaching et de l'approche comportementale et cognitive.

 

1 – Généralités

Le coach comportementaliste agit dans le respect des lois de la santé publique qui régissent les thérapies naturelles.
Il assure l’hygiène des locaux dans lesquels il exerce.Il se doit de procurer à son client toutes les informations utiles concernant la démarche du coaching comportementaliste. 
Il informe clairement sur les caractéristiques et les limites du coaching comportementaliste.

 

2 – Devoirs du coach comportementaliste

Article 2.1 – Exercice du coach
Le coach comportementaliste s’autorise en conscience à exercer cette fonction à partir de sa formation, de son expérience et de sa supervision initiale.

Article 2.2 – Confidentialité
Le coach comportementaliste est tenu au secret professionnel et ne peut - sauf demande écrite du client - divulguer aucune information concernant le client, le déroulement des séances ou tout autre information de vie professionnelle ou personnelle due celui-ci.

 

Article 2.3 – Respect de la personne
Conscient de sa position, le coach comportementaliste  s’interdit d’exercer tout abus de pouvoir.

 

Article 2.4 – Obligation de moyens
Le coach comportementaliste prend tous les moyens propres à permettre, dans le cadre de la demande du client, le développement personnel et professionnel du client, y compris ayant recours, si besoin est, à un confrère.

 

Article 2.5 – Refus de prise en charge

Le coach comportementaliste ce se réserve le droit de refuser la prise en charge pour des raisons propres à l’organisation, au demandeur ou à lui-même.

 

3 – Devoirs du coach vis-à-vis de son client

 

Article 3.1 –  Lieu des Séances
Le coach comportementaliste se doit d’être attentif à la signification et aux effets du lieu de déroulement des séances.

 

Article 3.2 –  Responsabilité des décisions
Le coach comportementaliste est une méthode de développement personnel. Il laisse de ce fait toute la responsabilité de ses décisions au client.

 

Article 3.3 – Protection de la personne 
Le coach comportementaliste adapte son intervention dans le respect des étapes de développement du client.